Santédéveloppement médical

Le secteur de la beauté est devenu une industrie puissante. En effet, prendre soin de soi constitue une essence pour beaucoup. D’ailleurs, les soins du corps ont toujours fait partie intégrante des civilisations humaines avec des pratiques qui n’ont cessé d’évoluer. Au cours de ces dernières années, ce qui a révolutionné le domaine cosmétique, c’est l’implication des développements médicaux. Les produits font l’objet d’une étude scientifique sérieuse avant d’être proposés aux consommateurs et les recherches sont de plus en plus poussées pour créer des soins efficaces et sains. Nous faisons le point sur l’impact des avancées en termes médicaux sur le secteur de la beauté.

La recherche dermatologique

La dermatologie, cette science médicale qui a pour but d’étudier et de soigner les maladies de la peau est en évolution rapide et considérable depuis les années 80 avec l’invention de la biologie de la peau. Cela a été boosté par l’évolution des outils de recherche et par le développement de la culture cellulaire.

Grâce à l’approfondissement des fonctions cutanées, il est devenu plus facile pour les fabricants de créer des soins répondant réellement aux besoins de la peau. Il en résulte des produits variés pour tous les types de peaux et pour tous les problèmes cutanés. On distingue par exemple un large choix de crèmes de nuit pour les peaux sensibles, les peaux sèches, les peaux grasses, les peaux mixtes.

La réglementation cosmétique

La France figure parmi les premiers pays européens à avoir régularisé le domaine du cosmétique. Pour ce faire, l’implication du domaine médicale est inévitable. L’affaire du talc Morhange en 1972 en a été le principal déclencheur. À l’époque, le ministère de la Santé fait voter la loi Simone Veil qui encadre les produits cosmétiques.

Ensuite, la réglementation est adoptée au niveau européen. La directive n’a cessé d’évoluer. Cela a notamment permis la création d’agences dont la mission est de contrôler les produits administrés à l’homme. Cela concerne les médicaments, mais aussi les produits cosmétiques. Le but est d’éviter les effets nocifs de ceux-ci sur la santé sur le court, le moyen et le long terme.

L’avenir du produit cosmétique

Comme la beauté est éternelle, le produit de beauté l’est aussi. Pourtant, son usage a énormément évolué au fil des époques. Ces 20 dernières années, les consommateurs sont plus friands des produits de soin. Ils recherchent des produits qui agissent efficacement sur le processus cutané. Ensuite, face à de nombreuses polémiques sur l’usage de certains composants comme le paraben, l’heure est aux produits à base d’ingrédients naturels et issus d’une agriculture biologique. Le clean cosmétique est aussi au cœur de la tendance avec des soins respectueux de la peau et de la santé, mais aussi de l’environnement.

Le tout se fait dans un cadre de plus en plus réglementaire avec la création d’institutions comme les agences gouvernementales. Du côté des consommateurs, il est vivement recommandé de bien s’informer sur les produits utilisés afin de s’assurer que les ingrédients sont sans risques pour la santé et pour l’environnement. Par ailleurs, il est toujours plus responsable d’opter pour des produits « zéro déchet », de recycler les emballages s’il y en a ou de réutiliser les contenants.